Séance natation triathlon : en quoi consiste cette épreuve ?

Séance natation triathlon : en quoi consiste cette épreuve ?

Quand le moment du départ est annoncé, l'épreuve de natation débute la compétition. Pour pouvoir obtenir des points, il faudra vous y appliquer. Afin d'en apprendre davantage sur cette épreuve, les informations qui vont suivre vous seront d'une grande utilité lors des séances de natation de triathlon.

Maîtrise de la technique de nage

Le triathlon est un sport qui permet d'enchaîner 3 types de sport sur 3 moyens de locomotion différents : la nage, le vélo et la course à pied. La natation est la base de la compétition. Un bon départ permet d'obtenir un meilleur temps. C'est pour cette raison que la maîtrise de la technique de nage est primordiale lors des séances de natation de triathlon. Les mouvements à appliquer doivent respecter une technique qui permet de rester frais et dispos à la sortie de l'eau pour enchaîner le parcours à vélo.

Le type de nage pratiqué en triathlon est le crawl. Vous devez contrôler votre corps, vos membres et votre respiration. Votre corps doit être parallèle à la surface de l'eau pour plus de rapidité. Favorisez les gestes souples et longs. Evitez de travailler vos épaules, basez-vous plus sur vos hanches. Pour respirer, effectuez environ une respiration après trois mouvements. Tournez la tête sur le côté hors de l'eau, sans trop vous relever pour ne pas perdre de la vitesse et du temps. Ce sont autant de détails que vous devez revoir avec un maître nageur ou un professionnel de natation.

Le plan d'entraînement approprié pour la natation 

L'entraînement en natation se fait quotidiennement. Votre avantage est que vous pouvez vous entraîner tous les jours sans rien craindre, car cette discipline n'agresse pas vos articulations. Sachez organiser votre temps d'entraînement pour ne pas perturber vos habitudes familiales et votre vie professionnelle. Au minimum, il vous faut vous entraîner 2 fois par semaine, si vous effectuez la distance XS et 3 fois par semaine pour la distance XXL. Le site d'Iron web précise que vous devez apprendre à connaître votre corps pour mieux définir vos limites pendant votre entraînement.

Pour gagner en endurance, vous devez commencer votre entraînement quelques mois à l'avance. Il devra durer environ 3 heures par semaine selon le site d'Iron web pour les triathlètes confirmés. Il faut que cela devienne une habitude pour ne pas brusquer votre corps par des efforts physiques réguliers car avoir un bon départ s'acquiert avec de la pratique. Vous devez également vous entraîner avec d'autres triathlètes pour vous habituer à leur présence. Pour bien vous mettre dans le bain, il est conseillé de faire votre entraînement en eau libre car la technique de nage est différente en bassin.

Repérage du lieu de natation

Pour réussir durant l'épreuve de natation, il est nécessaire de repérer l'eau où la compétition se déroulera. L'objectif est de diminuer l'angoisse que le changement d'environnement provoque. Ainsi, vous éliminerez les a priori que vous avez sur la couleur de l'eau, sa profondeur, sa température, etc. Ces facteurs peuvent vous ralentir, si vous n'êtes pas bien préparé.

Il faut dire qu'il est encore plus difficile de nager droit en eau libre quand vous n'avez plus les balises de votre piscine. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, renseignez-vous. Le jour de la compétition, pensez à connaître la direction du vent et du courant pour faciliter votre repérage. Sinon entraînez-vous préalablement sur des eaux libres dans différentes conditions climatiques. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://www.iron-web.site/ !